1.9.2016 Karaba, Burkina Faso: Dambo Siéza

(Suomenkielinen teksti löytyy ranskankielisen alapuolelta.)

« Celui qui m’a précédé ici pour parler est mon père. Même si tu restais ici plus longtemps, ce sont les mêmes paroles qui te seront répétées. Après mon père, mon grand frère aussi est venu parler, mais ce qu’il a dit est à peu près la même chose que ce que mon père a dit. Mais moi, j’aimerais parler de quelque chose d’autre, des OGM.

Nous devons impérativement arrêter de cultiver le coton génétiquement modifié. Ensuite, la Sofitex nous a amené de nouveaux pesticides, mais selon mon observation, ces pesticides ne sont pas efficaces dans le traitement du coton. Tu pulvérises ton champs selon les consignes données et en respectant les doses prescrites par la Sofitex, mais les parasites du coton ne meurent pas. Comment dans cette situation peut-on obtenir une bonne récolte de coton?

Ce que je voudrais, c’est que la Sofitex nous fournissent en pesticides efficaces et que nous sachions quelle est la puissance de ces pesticides, afin que les gens prennent les précautions qu’il faut pour les utiliser. Sinon, actuellement, tu peux travailler bien dans ton champs de coton, y mettre suffisamment d’engrais et de pesticides, les plantes de coton grandissent et ont des belles feuilles, mais au moment de la récolte, tu te rend compte que ton coton ne contient que quelques graines, donc il ne pèse pas. Quand tu as une grande famille, comment peux-tu t’en sortir, vu que tu as dépensé beaucoup d’argent et de l’énergie pour cultiver le coton, mais tu n’as rien obtenu à la recolte. »

 » Hän joka puhui ennen minua, on isäni. Vaikka viettäisitte tällä pitkänkin aikaa, kuulisitte aina samat asiat uudestaan ja uudestaan. Isäni jälkeen puhui isoveljeni ja hän sanoi lähestulkoon samat asiat kuin isäni. Mutta minä haluaisin puhua jostain muusta, GMO:sta.

Meidän täytyy ehdottomasti lopettaa geenimanipuloidun puuvillan viljely. Sofitex on myös antanut meille uudenlaisia torjunta-aineita mutta minun havaintojeni mukaan ne eivät ole tehokkaita. Levitätä torjunta-aineet pellolle ohjeiden mukaan ja noudatat Sofitexin määräämää annostelua, mutta puuvillan tuhohyönteiset eivät kuole. Miten pystyt tässä tilanteessa saamaan hyvän sadon?

Haluaisin, että Sofitex antaa meille tehokkaat torjunta-aineet, että meillä olisi tiedossa niiden vahvuus ja että ihmiset noudattaisivat tarvittavia varotoimenpiteitä tuholaismyrkkyjä käyttäessään. Tällä hetkellä tilanne on se, että teet  hyvin työsi puuvillapellolla, levität tarvittavat määrät lannoitteita ja torjunta-aineita, puuvillakasvit kasvavat ja niissä on kauniit lehdet mutta sadonkorjuun hetkellä huomaat, että puuvilassasi ei ole kuin muutama siemen. »

Une réflexion sur “1.9.2016 Karaba, Burkina Faso: Dambo Siéza

  1. Pingback: 22.12.2017 Espoo, Suomi (Finlande): Lettres à Karaba // Kirjeitä Karabaan (3/6) Maj Kokkonen, Iina Berg & Aaron Barry – Dambo Siéza | Connected by Cotton

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s